Ouverture de la 40ème session de l’UPAP à Kinshasa : Didier Musete de la SCPT vante le succès d’une diplomatie postale

La 40ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) a ouvert ses portes ce lundi 04 juillet 2022 à l’hôtel Pullman de Kinshasa, la Capitale de la République Démocratique du Congo (RDC).

A en croire le Directeur Général de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT), Didier Misère, la RDC sera la capitale des postes africaines voire mondiale jusqu’au 14 juillet 2022.

Bien avant l’ouverture de ces assises, le patron de la SCPT avait rappelé aux congolais, le week-end dernier, l’implication du Président Félix-Antoine Tshisekedi ainsi que les efforts du Ministre Kibasa Maliba de PTNTIC de repositionner la RDC au centre de la diplomatie postale.

« Je voulais annoncé à nos citoyens que sous le leadership du Président de la République, son Excellence Félix Tshisekedi Tshilombo, la République Démocratique du Congo a demandé et obtenu l’organisation de la 40ème réunion du Conseil de l’UPAP. C’est un grand événement. Je pense que nous pouvons dire merci au Gouvernement dirigé par son Excellence Jean-Michel Sama Lukonde. Le ministre de PTNTIC a émis cette lumière de pouvoir demander donc cette organisation ici à Kinshasa », avait annoncé le Directeur Général de la SCPT devant la presse.

Et de poursuivre :

« Je pense que c’est de la diplomatie postale qui est mouvement. Donc à partir du 04 j jusqu’au 14, nous allons ici tenir au Pullman ce grand événement. C’est une grande Messe, une haute rencontre de tous les postiers du Continent qui seront ici », a-t-il ajouté.

Notons que ces assises de 10 jours connaîtront la présence de tous les postiers de l’Afrique, ainsi que celle du Directeur Général de l’Union Postale Universelle, une Agence des Nations unies. La cérémonie d’ouverture a connu aussi la participation du Ministre des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Kibasa Maliba.

Vendredi 17 juin dernier, dans une conférence de presse, Didier Musete, Directeur Général de la SCPT, avait souligné l’importance de la tenue de ces assises en RDC qui veut faire de la Poste un outil d’intégration et d’inclusion sociale pour plus de 100 millions de congolais.

Ces assises, poursuit Didier Musete, vont permettre à la RDC d’acquérir l’expérience nécéssaire pour faire rayonner sa poste, tout en indiquant que la poste de la RDC a perdu sa place reconnue par la Loi au profit des privés, avant d’exprimer la détermination de son entreprise à conquérir le marché sous-régional de l’Afrique centrale, mais également de l’ensemble du continent africain.

Pour une petite histoire, c’est en 1977 que le Conseil des Ministres de l’Union Africaine (UA/OUA), en sa 29ème session ordinaire du 23 juin au 3 juillet 1977 à Libreville (Gabon), avait adopté la résolution CM/Res. 586(XXIX) et recommandé la création de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) pour servir d’organisme de tutelle à toutes les Administrations postales en Afrique.

En 1980, la décision de la Conférence des plénipotentiaires réunissant 35 pays membres de l’UA, ténue du 8 au 18 janvier 1980 à Arusha en Tanzanie, avait créé l’UPAP comme Institution spécialisée de l’Union Africaine.

La spécialité de cette Structure continentale, c’est de traiter des questions relatives au développement des services postaux dans le monde entier.

Equipe de rédaction ECHOCONGO.NET

[everwpvisitcounter]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *