Religion : La CENCO contraint les prêtres-parents à renoncer à leurs engagements sacerdotaux

A leur 59ème Assemblée plénière tenue le 04 mars 2022, les Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), avaient adressé une exhortation à tous les prêtres et leurs collaborateurs sur la chasteté sacerdotale, les droits des enfants et des personnes vulnérables, dans une lettre qui portait le titre : « A l’école de Jésus-Christ ».

Dans cette correspondance, la CENCO a d’abord exprimé sa joie de constater que plusieurs prêtres vivent fidèlement leurs engagements sacerdotaux, et que leur témoignage ne cesse d’édifier le peuple de Dieu et l’Église toute entière. Ensuite, les prélats catholiques congolais ont fait part de leur inquiétude en constatant que certains prêtres ne mènent pas une vie sacerdotale authentique.

Face à toutes ces réalités, la CENCO a exhorté ces prêtres à être justes, en réparant les préjudices causés aux victimes, les enfants et les femmes contraints à vivre dans la clandestinité. Le prêtre géniteur d’enfants a besoin à la fois de la miséricorde et de la réprimande de la part de l’Eglise.

« Considérant d’une part, les droits et obligations des parents à l’égard de leurs progénitures et de celles-ci à l’égard de leurs parents ; et d’autre part l’incompatibilité de la charge de père de famille avec le ministère et la vie sacerdotale en régime catholique romain, nous demandons à tout prêtre de l’Eglise-Famille de Dieu ayant un enfant d’aller s’en occuper complétement et pour ce faire de solliciter la dispense des obligations sacerdotales auprès du Saint-Père. Chaque évêque diocésain est disposé à accompagner par les voies et moyens canoniques tout clerc de sa juridiction concerné par cette situation », ont écrit les membres de la CENCO.

A cet effet, la CENCO souligne que dans le cas où un prêtre avec descendance résisterait et ne voudrait pas demander la dispense des obligations cléricales, l’Evêque doit présenter le cas au Saint-Siège pour la peine maximale de renvoi de l’état clérical.

Les évêques congolais ont aussi exhorté les prêtres à être davantage la figure du Christ au milieu de son peuple, en vivant dans la fidélité à sa Parole et aux engagements sacerdotaux, afin d’accueillir le célibat comme un don gratuit de Dieu et de le vivre de manière radicale.

Par ailleurs, selon certaines sources concordantes, le cardinal Fridolin Ambongo pourrait réunir tous les prêtres de sa juridiction ecclésiale ce mardi 05 avril. Entre-temps, il est demandé à tout chrétien ayant des preuves sûres sur un prête géniteur d’enfants de bien vouloir informer les membres de la CENCO.

 

Rédaction ECHOCONGO.NET

 

2264 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *